Question 0 : intuitions

(BB0, MM0) = (4, 12) (BB0, MM0) = (12, 4) (BB0, MM0) = (5, 5) Je pense que pour les 3 cas, le nombre de BB et MM va stagner (être en moyenne le même qu’au départ). Je ne vois pas pourquoi cela évoluerait les BB et MM ne vont pas disparaitre, ils seront potentiellement reformés a partir des BM et MB. Les proportions ne devraient donc pas évoluer selon moi. Par contre on peut facilement imaginer des générations où il n y a personne avec les yeux bleus (vu le faible nombre de personnes). Je pense également que dans certains cas l’allèle bleu peut carrément disparaître. En effet on peut facilement l’imaginer dans la première population : les 4BB font un enfant leurs enfants avec des MM, les BM font leurs enfants avec les MM (en faisant l’hypothèse que tous les enfants résultants deviennent des MM). Il reste donc les BM provenant des mariage BB/MM. Ceux-là disparaissent alors avec des mariages BM/MM.

Je pense que pour I tendant vers l’infinie on va observer la même chose que précedemmenst sauf que la probabilité qu’un allèle disparaisse est quasiment nulle. On est dans un cas où on évite un possible coup de “malchance” comme dans la faible population de la première question.

  1. Avec ce système on évite une potentielle disparition d’un gène.

Question 1 : Population de 20 individus

4BB,12MM

evolution_couleur(30,20,4,12,10)

Avec une population de 20 individus, on remarque une instabilité très élevée. Cela est causé par le fait qu’une population faible est plus sensible à l’aléatoire. On remarque certaines réalisations qui mènent à une disparition complète de l’allèle. A l’inverse, on observe certains pics voire même, dans de rares cas une disparition du gène marron, alors qu’il était majoritaire au départ. Il ne faut pas oublier qu’on choisit les parents au hasard, dans la réalité les couples auraient en moyenne un certain nombre d’enfant, dans notre simulation on peut se retrouver dans un cas ou les personnes possédant les allèles bleus ne font pas d’enfants pendant une génération, l’allèle disparaît alors. Le peu d’individus rend également la simulation très sensible à l’effet boule de neige, surtout si un allèle en minorité est réparti sur des personnes par paire (par exemple BB), si ces parents en minorité ne sont pas selectionnés on assiste potentiellement à une disparition d’un allèle. C’est cela qui explique la facilité à voir observer la domination d’un allèle dans cette situation.

12BB,4MM

evolution_couleur(30,20,12,4,10)